top of page

Interview d'émilie, créatrice de la collection "Petits Yéyés" pour MauvaisesGraines

D’où vient le nom les Petits yéyés ?

Je suis une inconditionnelle des années 60/70 dans la déco (par petites touches bien sûr) la musique, le cinéma de cette période, notamment les films de Jacques Tati.

Des souvenirs de pochettes de 45 tours des années Yéyé. Je m'inspire aussi bcp des dessins vintage des illustrateurs de l'époque.


Comment est née la collaboration avec Mauvaises Graines ?

Nous nous sommes rencontrés sur le salon Maion & Objet en janvier. Je connaissais déjà les produits que j'avais découverts en boutique, et je suis passée voir leur stand.

Charly et Olivier ont été supers accueillants, ils sont venus ensuite découvrir mon univers et c'était ensuite comme une évidence pour une future collaboration. On a dit banco!!!


Ce ne fut pas trop difficile de passer de l’affiche à la boîte de conserve ?

Mauvaises Graines est pour moi plus qu'une boite de conserve, justement c'est un objet déco avec un message, que la personne va s'approprier en faisant pousser ses graines, un objet que l'on doit dorloter pour voir la plante grandir. Donc non je suis ravie de me diversifier sur ce terrain et surtout avec la marque.


As-tu toujours dessiné comme ça ?

Oui c'est ma marque de fabrique, une palette de couleur qui est toujours la même et toujours des détails vintages. Une amie perdue de vue a découvert mon travail et a reconnu mon style direct !!!


Comment prépares-tu une affiche ?

Je fais pas mal de recherches sur les lieux, monuments emblématiques d'une ville, d'un bord de mer, d'une plage. Soit je connais le lieu et je sais ce qu'il faut dessiner, soit les amis connaissants ce lieu me font un retour sur ce qu'il faut absolument représenter ou sinon je cherche des idées, des points de vues sur internet.

Ensuite je commence à dessiner sur ordinateur avec le logiciel Adobe Illustrator.

Comment choisis-tu tes sujets ?

La création des villes viennent particulièrement des demandes récurrentes de clients qui aiment mon travail ou de mes points de vente qui n'ont pas encore leur ville. Chacun veut son coin de paradis français ! Je ne peux bien sûr pas tout faire, je passe environ 2/3 jours sur la création d'une affiche.


Y a t-il un dessin dans tes collections dont tu es particulièrement fière et pourquoi ?

Oui la collection "Mon Paradis" que j'ai présenté au Salon Maison & Objet en Janvier.

J'adore l'idée que chacun a son petit paradis en France, collection qui fait plus personnelle, les gens s'approprient leur paradis à eux. Tout le monde n'a pas une maison de vacances et j'aime aussi l'idée que l'on peut avoir son paradis en partant en caravane, en van, en bateau, au camping ou à la campagne


Qu’est-ce que cela t apporte de collaborer avec d’autres marques ?

Déjà de rencontrer d'autres personnes créatives apporte forcément des échanges constructifs qui peuvent aider, on a souvent les mêmes problématiques. Ensuite de se diversifier en travaillant sur d'autres supports est super intéressant.


Avant Les petits yéyés tu faisais quoi ?

J'ai fait une école de Design et Archi d'intérieur, avant je travaillais en bureau d'architecture décoration.

De nouveaux projets ?

Oui plein mais c'est long à mettre en place. Je voudrais proposer les cadres pour vendre un produit prêt à offrir sur mon E-shop.

Je lance tout juste des sets de table fabriqués en France, une future collaboration aussi avec une marque de Lorient pour la réalisation de bougies.

20 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page